Troc, Troc qui est là ?

publié le 18 mai 2022

Nous sommes les visiteurs venus partager notre amour des plantes lors du TROC’Plantes organisé cette matinée du dimanche 15 mai, par le Comité des Fêtes de Fontaine Le Port.

TROC’Plantes de printemps à Fontaine le Port

Parmi les très nombreux visiteurs (un peu plus de 120) il y a Anne-Marie d’Héricy (jardin de 150 m2) qui est venue chercher des conseils et des plantes d’ombre. Elle repart avec entre autres un framboisier, un lysimaque et des conseils.

Thérèse d’Avon (jardin de 160 m2 essentiellement des plantes comestibles) était déjà venue en 2019.

Elle apporte de la ciboulette et de la camomille et repart avec un papyrus, un sédum orpin.

Elle partage aussi ses expériences et connaissances avec d’autres visiteurs.

Un jeune couple, Alice et Victor de Bois Le Roi (250 m2 de pelouse), ont un projet de création de potager en cours, d’où leur venue.

D’autres personnes viennent de Samois, Melun, … et d’un peu partout autour de Fontaine Le Port. Je n’aurais pas la place pour toutes les citer mon rédacteur chef va encore me censurer…

Il y a trois stands de partenaires et divers autres stands tels que l’accueil, la bibliothèque du jardinier, le matériel de jardin, ou l’étiquetage des plantes assuré avec brio par Maurice et Véro. Et surtout l’atelier enfants qui rencontre un franc succès auprès des jeunes visiteurs (nous y reviendrons).

Alexandre fait preuve de pédagogie sur le stand du SMICTOM 

Sur le stand du SMICTOM Alexandre M. dispense son savoir de manière ludique et agréable.

Savez-vous que le compostage chez les particuliers permet de réduire de 32% le contenu de votre poubelle ?

Il nous apprend entre-autre qu’un bon compost doit être équilibré entre les matériaux bruns dit « sec » 1 part (feuilles d’arbre, cartons brun, marc de café, herbes coupées etc) et la matière verte dite humide 2 à 3 parts (déchets de nourriture, reste de fruits et légumes, coquilles d’œuf broyées etc). Il faut bien aérer le compost en le brassant régulièrement avec par exemple un outil ressemblant a un gros ressort d’amortisseur et le maintenir humide, … mais pas trop.

Le composteur peut être à ciel ouvert, en bois autoclave pour éviter qu’il ne pourrisse trop rapidement ou même éventuellement en plastique.

Il fait aussi de la pédagogie sur les animaux (insectes et arachnides ) auprès des enfants et de leurs parents.

Jean-Marc nous accueille sur le stand ARIDE, au milieu des cactus

Sur le stand ARIDES on rencontre le Président de l’Association de Recherche et d’Information sur les Déserts Et les Succulentes.

C’est la première fois que Jean-Marie V. est invité par l’organisateur du TROC’Plantes. Il a beaucoup apprécié et pense déjà à revenir l’an prochain.

la pince à rôti s’avère très pratique
L’association existe depuis 34 ans.

Forte de 350 membres actifs (France, Belgique, Allemagne et Suisse), elle a été créée à Nantes et regroupe des collectionneurs passionnés qui organisent des rencontres mensuelles à Tiercé ( Maine et Loir).

Anecdote : Il nous avoue avoir détourné la pince à rôti de sa mère pour saisir les cactus.

D’un battement d’aile nous arrivons sur le stand de la LPO Ligue pour la Protection des Oiseaux.

sur le stand de la LPO Catherine et Nadine ont installé des nichoirs
Catherine et Nadine ont installé des nichoirs, des mangeoires pour oiseaux et écureuils.
Elles nous expliquent par exemple l’importance du calibre du trou d’entrée des nichoirs selon les oiseaux, mésanges, etc…
Elles ont aussi un drôle de petit personnage attachant, peint et fait avec des pots de différentes tailles et des cordons.
un drôle de petit personnage
Parmi les nombreux renseignements qu’elles communiquent aux visiteurs, j’ai particulièrement retenu un message, primordial pour la survie des oiseaux.
Souvent les boules à graisse sont vendues dans un filet plastique.
Il faut supprimer ce filet et mettre la boule de graisse directement dans une mangeoire à accrocher.
En effet, si leurs pattes se prennent dans le filet cela peut les briser et ce n’est pas le but recherché.
Madame le Maire tente de deviner la composition d’une préparation culinaire
Sur son stand d’ACCUEIL, l’association offre à la dégustation des préparations culinaires dont il faut deviner avec quels légumes elles sont élaborées.
Elle offre aussi du thé et du café avec le sourire.
Le stand ENFANTS
Durant la matinée, 25 enfants rivalisent d’imagination pour créer leur vision bien à eux du jardin miniature.
les enfants rivalisent d’imagination pour se créer un jardin miniature

Ils ont à leur disposition divers matériaux et plantes grasses tels que des succulentes ou artichauts, des galets, des petites céramiques, du terreau, de la mousse, des petits graviers de couleurs, du sable, des écorces de pin etc… et deux ou trois charmantes monitrices.

Bravo donc à Luna 4 ans 1/2 , Mati 7 ans, Aurélien, Juliette… et à tous les autres, sans oublier Goran qui d’après sa maman attendait avec impatience cette activité depuis une semaine.

quelques-unes des belles réalisations
Le jury final s’est réuni avec moi pour visionner mes photos des jardins miniatures et déclare à l’unanimité que chaque œuvre est unique et très personnelle.
Les enfants gagnent tous le prix du plus beau jardin miniature et le droit de revenir l’an prochain…

Donc merci aux enfants, aux visiteurs avec ou sans plantes à troquer, aux gentilles (ils) organisatrices (teurs) , aux partenaires et aux bénévoles avec tabliers, plastrons ou bobs à fleurs qui ont tous permis que ce TROC’Plantes se déroule dans de bonnes conditions.

Christian I.

Ps : merci aussi aux 12 toutous qui nous ont rendu visite avec leurs maîtres pendant ces 4 heures.

***

MERCI à Christian pour ce beau reportage. Merci aussi aux participants et aux visiteurs de Fontaine le Port et des environs. Merci également aux élus qui ont porté de l’intérêt à la manifestation.

Même si nous avions espéré susciter l’intérêt de plus de participants, de nombreuses plantes ont changé de mains. Une bonne ambiance régnait sur l’ensemble des stands. Merci à nos partenaires qui ont su capter l’attention de leurs visiteurs.

Merci aux jardiniers qui, depuis plusieurs semaines, se sont préparés à ce TROC. Certains avaient réalisé de petits sachets de graines, beaucoup avaient mis leurs plantes en pots (c’est une pratique à privilégier au printemps), d’autres avaient protégé celles à racines nues pour ne pas trop les faire souffrir. Plusieurs personnes ont découvert l’événement et sont venues les mains vides. Gageons qu’elles reviendront avec des plantes ou des graines …. lors d’un prochain rdv.

Merci surtout aux bénévoles et aux organisateurs sans qui cet événement n’aurait pas pu avoir lieu.

Peut-être aurons-nous le plaisir de nous revoir pour une prochaine édition, lors de notre TROC’Plantes d’automne fin novembre.

agenda

écrivez-nous